f.noel@atome-rh.com   06 83 79 32 61
N°Adeli : 339320590

Psy ?

Le psychiatre

Il est médecin, spécialiste de la santé mentale.
Il peut prescrire des médicaments (ce qui n’est pas le cas des autres psys).
Il diagnostique, traite et tente de prévenir les maladies mentales, qui sont des pathologies lourdes.

Le psychanalyste

Il est un professionnel formé, sur les plans pratique et théorique, à diriger des cures analytiques. Il a lui-même suivi une analyse.
Il est rattaché à une école psychanalytique (freudienne, lacanienne…).
Une cure analytique se compte en années et va chercher dans les racines de l’enfance l’explication des troubles névrotiques ou psychotiques, afin de les traiter.
Aucun texte de loi ne protège cette fonction.

Le psychothérapeute

Ce titre est réglementé.
Depuis 2010, seuls les psychiatres, peuvent s’en prévaloir automatiquement. Les psychanalystes et les psychologues doivent effectuer une formation complémentaire en psychologie clinique pour y avoir accès.

Tous les autres professionnels sont des psycho praticiens.
Ils ont suivi une formation complète à une méthode reconnue (gestalt-thérapie, analyse transactionnelle, hypnose ericksonienne, PNL, approches psychocorporelles…).

Le psychologue

Il a effectué sa formation, incluant plusieurs stages, à l’université.
Le titre de psychologue est donné par un diplôme d’État de niveau I (bac + 5).
Il existe plusieurs spécialisations (clinique, développement, sociale, neuropsychologie…) et différents modes d’exercice (libéral, salarié…).
Il est soumis à un Code de déontologie et il est enregistré à l’Agence régionale de santé (ARS) sous un numéro ADELI qui protège contre l’exercice illégal de la profession.

Un psychologue du travail, pourquoi ?

Son champ de compétences, c’est l’Humain au travail.
Son objectif consiste à adapter le travail à l’Homme (et non l’inverse).
Il sait analyser et comprendre des situations sociales complexes en tenant compte des caractéristiques des individus impliqués et des contextes sociaux dans lesquels ils évoluent.
Il est en mesure de comprendre et de porter un regard critique sur la littérature scientifique en psychologie et en sciences humaines. Il sait planifier et réaliser une recherche valide, fondamentale ou appliquée, en mettant en œuvre différentes méthodes de recueil et d’analyse des données.
Il est capable de conduire des interventions psychosociales, en procédant à une analyse de la situation puis à un choix des actions à entreprendre pour améliorer le bien-être et le fonctionnement social des individus.
Il détient un savoir-faire spécifique pour réaliser les missions suivantes…

  • Analyser un poste de travail en s’appuyant sur des méthodologies et démarches ergonomiques
  • Réaliser des enquêtes quantitatives ou qualitatives sur les situations de travail et les restituer
  • Intervenir comme conseil dans les procédures de recrutement et de mobilité
  • Repérer et évaluer les RPS dans l’environnement de travail
  • Sensibiliser les agents et l’encadrement à la prévention des RPS
  • Contribuer à l’élaboration du DU en partenariat avec le CHSCT
  • Mener des entretiens individuels ou collectifs en adoptant une posture d’écoute bienveillante
  • Réaliser des prestations de bilan ou d’orientation professionnelle et en restituer les résultats
  • Servir de médiateur entre l’agent et la collectivité employeur afin de faciliter leurs relations de travail
  • Accompagner la mise en œuvre des transformations des organisations ou des postes de travail
  • Proposer des actions de formation, d’orientation, d’accompagnement, adaptées au profil des personnes
  • Animer des groupes de parole
  • Associer et mobiliser l’ensemble des acteurs concernés par les changements d’organisation (agents, représentants du personnel, direction générale et élus, médecin de prévention, DRH…).

Des savoirs socioprofessionnels solides

  • Méthodes et techniques d’enquête en sciences sociales
  • Psychologie sociale (l’individu, le groupe, l’organisation) et clinique
  • Code de déontologie du psychologue
  • Problématiques liées aux RPS et à la souffrance au travail
  • Méthodes et outils de tests en psychologie sociale
  • Techniques et outils de diagnostic
  • Méthodes et outils de bilan de compétences

Trois dimensions

  • Au niveau de l’individu : bilan de compétences, bilan professionnel, maintien dans l’emploi, coaching professionnel, accompagnement individuel, recrutement, évaluations…
  • Au niveau des relations interpersonnelles : accompagnement du changement, formation de l’encadrement, motivation, gestion des conflits, animation de groupes pour des projets transversaux…
  • Au niveau de l’organisation : GPEC (fiches de poste, référentiel des emplois et des compétences), RPS (diagnostic, prévention, remédiation…).